• Kevin Bacon's

  • -

  • .

  • .

  • Hermes

  • .

Copyright 2022 - Equihorse annuaire équestre

L'acupuncture vétérinaire

L'acupuncture vétérinaire

Qu’est-ce que l’acupuncture vétérinaire? commenté par le vétérinaire Romain Constant

Une définition simple serait de dire que c’est le fait de placer une aiguille à un endroit précis de l’organisme: le point d’acupuncture. Et dans le cadre de l’acupuncture vétérinaire on parle bien évidemment de chevaux, de chiens, de chats, de bovins mais également des NAC et des espèces sauvages.

Mais l’acupuncture vétérinaire est-elle aussi simple que ça en pratique?

Pas tout à fait! L’acupuncture est, en effet, un des 3 piliers du traitement (avec les plantes et la nutrition) de la médecine traditionnelle chinoise. Pour la pratiquer, une connaissance théorique de cette médecine est donc très importante et elle demande un apprentissage spécifique.

Quels sont les principes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC)?

La MTC se base sur plusieurs théories dont les plus importantes sont celles du « Yin et du Yang » et la théorie des cinq éléments. Si les énergies yin et yang sont en équilibre et que les différents éléments (métal, eau, bois, feu, terre) le sont également, alors le « QI » (que l’on prononce « chi »), que l’on appelle dans les pays occidentaux « énergie vitale » circulera de manière homogène et fluide dans l’organisme. Si cela est le cas, l’organisme est en bonne santé et est capable de se défendre contre les agressions extérieures. A l’inverse, si un déséquilibre se manifeste, le « QI » ne circule plus de manière homogène et la maladie apparait. On peut alors utiliser l’acupuncture afin de rétablir cet équilibre et donc l’état de santé.

Comment fonctionne l’acupuncture?

Nous avons déjà parlé du Qi et du fait qu’il devait circuler de manière fluide et homogène dans l’organisme. Cette circulation est permise grâce à l’existence d’un circuit de micro vaisseaux que l’on appelle les « méridiens ». Ces méridiens sont en quelque sorte des « autoroutes » et ils relient entre eux les différents points d’acupuncture. Il existe en tout 12 méridiens principaux et 8 méridiens extraordinaires. L’idée est donc de mettre des aiguilles dans différents points afin de modifier la circulation du Qi et donc de rétablir l’équilibre nécessaire à la bonne santé

Quelles sont les indications de l’acupuncture?

L’acupuncture a un vaste champ d’application. Parmi celles-ci la gestion de la douleur reste un motif majeur de consultation mais il ne faut pas pour autant oublier les problèmes de médecine interne. Si l’on transpose cela à la médecine occidentale ,l’acupuncture pourra donc être utilisée dans le cadre de boiterie (clinique ou pas), de médecine sportive, de troubles digestifs ou neurologiques, de pathologies cutanées mais également de problèmes comportementaux comme l’agressivité, la fourbure, etc…

Comment se déroule une consultation en acupuncture?

Comme toute consultation classique. On prend tout d’abord le plus possible de renseignements sur le cheval (anamnèse) tout en l’observant de loin dans un premier temps. Une fois que cela est fait on se rapproche de l’animal et on peut commencer le « screening ». On peut notamment noter si le cheval est plutôt chaud ou froid, on va suivre les différents méridiens à la recherche de points réactifs, on sera également attentif à la qualité du poil, on observera également avec attention la langue et on prendra le pouls afin de nous aider au diagnostic. Une fois le diagnostic établi on procède à la mise en place des aiguilles et on observe l’animal avec attention. Les aiguilles restent généralement en place entre 10 et 20 minutes et durant ce moment, on peut en profiter pour prodiguer des conseils et des adaptations à effectuer afin d’aider le cheval. Dans la grande majorité des cas les aiguilles sont bien tolérées par les chevaux. Ceci dit, certains points sont plus sensibles que d’autres à la ponction, mais en général le désagrément n’est que passager.

A quelle fréquence doit-on pratiquer l’acupuncture?

Bien qu’on utilise l’acupuncture comme traitement curatif, le principe reste de faire de la médecine préventive. On conseille en général de faire une séance par trimestre. Mais cela reste de la théorie. En effet certains chevaux demandent d’être vus plus fréquemment et d’autres un peu moins.

Le mot de la fin?

Je vous dirais que l’acupuncture reste avant toute chose une des diverses application de la médecine. C’est une médecine différente et assez nouvelle pour les occidentaux mais qui a largement sa place aux côtés de « notre » médecine et qui, en plus, peut s’utiliser en association avec cette dernière afin d’en retirer encore plus de bénéfices. Au delà de ça, l’acupuncture apportera plus de bien être physique et mental à votre cheval. Pour les chevaux de compétition, vous remarquerez notamment un effet positif sur leurs performances et n’en retirerez que plus de satisfactions.

 

Cet article vous a été proposé par le

Docteur Romain Constant,

Vétérinaire et praticien en acupuncture

Rue Henri Koch, 53

4000 Liège

Tél : 0496 29 57 75

 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

Vues de la publication
2534

Information

Partenaires Equihorse :

f t g m